Jane-Carole Bidaud – Co-directrice et Assistante chorégraphe

Jane-Carole débute la danse à l’âge de 7 ans par le classique et le modern jazz, elle s’oriente vers la danse hip-hop en 1996. Cette rencontre fut pour elle une révélation et le «Popping» devient sa discipline de prédilection. Lors de ses voyages, Jane-Carole se forme auprès du groupe légendaire « The Electric Bogaloos« , créateurs américains, et participe à de nombreuses compétitions (en Europe, aux USA et au Japon).

Elle cofonde la compagnie 6e Dimension en 1998 et en devient l’assistante chorégraphe et co-dirige la compagnie avec Séverine Bidaud. Elle est l’une des interprètes majeures de la compagnie 6e Dimension et danse dans les principales créations (« Apparences », « Je me sens bien », « Satisfaite »…).

Parallèlement elle collabore auprès d’autres compagnies chorégraphiques professionnelles, en tant qu’interprète, comme Black Blanc BeurSlam Dance Cie.

Elle chorégraphie diverses pièces pour des compagnies amateurs (En 2007, « Nouveaux Horizons » : pièce pour dix danseurs originaires de Pantin et de Berlin, en 2009 « Tranches de vie » : Médaille de bronze au concours de la fédération française de la danse).

Ayant obtenu son Diplôme d’Etat de danse jazz en 2005, elle met désormais à profit cette formation pour transmettre au mieux la danse hip-hop pour tout type de public. Elle crée son propre style métissé, nourri de multiples influences : danse jazz, contemporaine et Popping.

Au sein de la compagnie 6e dimension, elle imagine avec la Chorégraphe un grand nombre d’actions artistiques qu’elle adapte et réécrit pour chaque lieu d’accueil. Elle coréalise et met en place des bals hip-hop intergénérationnels. Elle favorise les échanges entre générations en créant des ateliers, des levers de rideau, des répétitions publiques, des cours de métissage de danses populaires des années 20-30 avec le hip-hop. Son désir est de créer des rencontres et des expériences artistiques uniques.

En 2016, en tant qu’interprète elle fera les reprises de rôle des spectacles « Dis, à quoi tu danses? » et « Hip-hop, est-ce bien sérieux?« .

 

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer