Faraëkoto (création oct. 2020)

 

Une création de Séverine Bidaud
Danse – dès 6 ans – durée estimée : 50 min
Créé avec et interprété par : Sandra Geco et Giovanni Leocadie

« Faraëkoto » est un spectacle librement inspiré du conte populaire malgache Ifaramalemy Sy Ikotobekibo (lui-même inspiré de Hansel et Gretel et du Petit Poucet).

Ne pouvant aider leurs parents aux travaux des champs, Fara et Koto sont abandonnés et perdus dans la forêt.
Car Fara et Koto ne sont pas des enfants ordinaires. Et dans cette (més)aventure humaine, ces deux êtres intimement liés nous entraînent au cœur de leur cellule fraternelle et nous invitent à interroger notre propre perception de la différence.
Faraëkoto est une chorégraphie où les corps des deux danseurs se heurtent, se mélangent, se soutiennent, s’entrechoquent pour évoluer vers une danse intime, joyeuse et libre. Comment évoquer la construction individuelle de deux êtres soudés et solidaires face à l’adversité ? Comment grandir, malgré les épreuves, et atteindre le bonheur ? Comment conserver son individualité dans une relation fusionnelle ? Toutes ces questions fusent dans une mise en scène mêlant rêves et réalité pour donner vie à ce proverbe malgache : « La ténacité́ et le courage engendrent toujours la réussite et le bonheur. »
Mêlant les textes pétillants de Marion Aubert, la danse hip-hop et la vidéo, Séverine Bidaud s’empare de ce conte pour inviter petits et grands à prendre le temps de s’émerveiller et vivre ensemble.
 
 « Comme dans chacune de mes pièces, la danse hip-hop est au cœur de mon engagement d’artiste. En créant pour le jeune public, le merveilleux est entré dans ma créativité. Depuis le début de mon travail artistique, je questionne des thématiques actuelles, sociétales, souvent graves a priori, mais pas pour les envisager de manière sombre ou amère mais de considérer (ici) l’abandon ou la différence (ou l’indifférence) de manière optimiste, comme une étape de la vie, dans laquelle l’espoir peut surgir. » Séverine Bidaud

Création les 6 et 7 octobre 2020 au Sillon de Petit-Couronne (76)

Coproductions : La DRAC Normandie, La Région Normandie, Le Département de Seine-Maritime, Le Sillon de Petit-Couronne (76), Le Piaf de Bernay (27), Le Théâtre des Miroirs à La Glacerie – Cherbourg en Cotentin (50), Le Théâtre Charles Dullin à Grand-Quevilly (76), C3 – Le Cube à Douvres-la-Délivrande (14), Théâtre Jacques Prévert à Aulnay-sous-Bois (93), C’est Coisel ? de Saint-André-sur-Orne et Saint-Martin-de-Fontenay (61).
 

Avec le soutien de (pour la mise à disposition de ses lieux de création et de recherche) : L’Etincelle / Théâtre de la ville de Rouen (76), Le Flow / le Centre Eurorégional des Cultures Urbaines à Lille (59), La Halle aux Cuirs – Etablissement du Parc et de la Grande Halle de la Villette-Paris (75), Le Centre Pôle Pik de Bron (69), La Maison des Arts de Créteil – Scène Nationale (94), La Salle Gérard-Philipe à Bonneuil-sur-Marne (94), L’Entre-Pont à Nice (06), L’Espace Charles Vanel à Lagny-sur-Marne (77).

Autres soutiens (en terme de préachat) : Le Sillon de Petit-Couronne (76), C3 – Le Cube à Douvres-la-Délivrande (14), Le Piaf de Bernay (27), Le Sud-Est Théâtre à Villeneuve-Saint-Georges (94), L’Espace Charles Vanel à Lagny-sur-Marne (77), Le Centre Culturel Bienaimé à La Chapelle-Saint-Luc (10), Théâtre Jacques Prévert à Aulnay-sous-Bois (93), La Courée à Collégien (77), Festival Mômes en Folie à Saumur (49), L’Entre-deux à Lésigny (77), L’ECFM de Canteleu (76), Le Théâtre des Miroirs à La Glacerie – Cherbourg en Cotentin (50), L’Etincelle / Théâtre de la ville de Rouen (76).

Avec le soutien de l’ODIA Normandie / Office de diffusion et d’information artistique de Normandie.

 

 

                  

Chorégraphie Séverine Bidaud

Interprètes Sandra Geco, Giovanni Leocadie

Texte et conseils dramaturgiques Marion Aubert

Costumes Alice Touvet

Lumières Esteban (Stéphane Loirat)

Vidéo Pascal Minet

Musique : Natyve Prod

Regard complice Joëlle Iffrig

La compagnie reçoit l’aide au fonctionnement de la ville de Rouen, l’aide aux structures et aux artistes de la Région Normandie, l’agrément Service civique pour une durée de trois ans. Avec le soutien de l’ODIA Normandie / Office de diffusion et d’information artistique de Normandie. Lauréate du Prix de l’écriture Beaumarchais-SACD en 2010.